Abdul-Hadi Yasuev & Cynthia Montier. « Когда речь действует [Quand le discours fait acte] ». Archives 23.02.2022. Série de 8 affiches A4 CMJN, offset 160g/m2 mat ; 6 affiches A2, N&B, 115g/m2. Documents de travail en tirage limité, déployés à l’invitation de Castel Coucou.

Art. L111-1 du Code de la Propriété Intellectuelle :
« L’auteur d’une œuvre de l’esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création, d’un droit
de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d’ordre intellectuel et moral ainsi que des attributs d’ordre patrimonial, qui sont déterminés par les livres Ier et III du présent code. »

Art. 27 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme :
Chacun a le droit à la protection des intérêts moraux et matériels découlant de toute production, scientifique, littéraire et artistique dont il est l’auteur. Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts et de participer au progrès scientifique et aux bienfaits aui en résultent.

Art. 10 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme :
« Toute personne a droit à la liberté d’expression. Ce droit comprend la liberté d’opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu’il puisse y avoir ingérence d’autorités publiques et sans considération de frontière.

Art. 7 de la Charte des Droits Fondamentaux :
« Toute personne a droit au respect de sa vie privée et familiale, de son domicile et de ses communications. »

Art. 13 : « Les arts et la recherche scientifique sont libres. La liberté académique est respectée. »

Art. 19.2 : « Nul ne peut être éloigné, expulsé ou extradé vers un État où il existe un risque sérieux
qu’il soit soumis à la peine de mort, à la torture ou à d’autres peines ou traitements inhumains ou dégradants. »

« Когда речь действует [Quand l’acte fait discours] » est un protocole de mise en récit, par l’usage de l’acte verbal. Un corpus de travail en perpétuel renouvellement est ainsi arrêté pour être déployé en tirage limité dans un contexte d’accueil précis, en la présence physique de l’ensemble de ses co-auteurices et par leurs mains.

Les documents sont déployés en parallèle à une lecture, à un workshop ou à une conversation publique, autour des notions d’immatérialité, d’auctorialité et d’identité. Le protocole est acquis ou activé en l’échange de la charge immatérielle qu’il contient, activée par les voix et les mains des co-auteurices. Les acquéreur·ses se voient ainsi remettre la charge d’un discours immatériel et la promesse de son acte, en l’échange du gage de sa transmission et de sa protection.

Les documents sont extraits d’éléments et de pièces juridiques caviardées, issues des archives de karma.